Preloader
Vanm-sac-iemanja-made-in-belgium-ecofriendly-14

Entendez-vous le vent dans les palmiers brésiliens ?

Évadez-vous au Brésil sans prendre l’avion. 

Dans un monde mis à l’arrêt depuis presque un an, les voyages internationaux sont devenus mission impossible mais, grâce à Van M, voyagez à travers la culture brésilienne comme si vous y étiez. 

De conception originale et fait main à partir de matériaux durables pour un impact environnemental réduit, cette nouvelle création de la marque engagée dégage un esprit classique et élégant où les matières se mêlent à la perfection pour un esprit innovant et féministe basé sur des influences traditionnelles. Un sac pensé comme une ode à la femme et la nature qui viendra finaliser vos tenues !

Tout en étant dans la continuité du « Trait d’union » établi entre le Brésil, la Belgique et la nature, Van M s’inspire du folklore brésilien en proposant un sac en édition limitée nommé « IEMANJA » qui viendra, dès la rentrée, rejoindre la collection capsule SS21. 

Mais, savez-vous qui est Iemanja ?

La déesse Iemanja, dans le panthéon afro-brésilien, est reconnue comme la mère des Orixàs (divinités de la nature). Elle est la reine du monde aquatique, représentée comme une sirène ou plus souvent comme une créature fabuleuse émergeant des eaux. Elle est associée à la Vierge Marie et serait également la protectrice des pêcheurs, des mères et des enfants.

Vanm-sac-iemanja-made-in-belgium-ecofriendly-12 copie

Cette divinité serait la fille de Olokum, divinité maritime. Iemanja se serait mariée avec Olofin mais, fatiguée de ce mariage, elle aurait fui vers l’ouest. Olofin l’aurait alors fait rechercher et, se sentant en danger, Iemanja aurait brisé une fiole remise par son père Olokum afin de la protéger du danger. La mixture contenue dans le flacon aurait donné naissance à un fleuve, transportant ainsi Iemanja jusqu’à l’océan.

Une autre légende raconte que Iemanja a tellement pleuré le départ de son fils Oxossi, qui l’a abandonnée pour vivre dans la forêt, qu’elle s’est liquéfiée de chagrin. Devenue fleuve, elle s’est jetée dans la mer. 

Le 31 décembre, la foule se réunit sur les côtes pour y déposer des offrandes dans des paniers en paille tout en y glissant des souhaits pour l’année à venir.
A Rio de Janeiro, le soir du réveillon, il est coutume de jeter des roses blanches à la mer et de se vêtir de blanc en l’honneur de Iemanja. 

Vanm-sac-iemanja-made-in-belgium-ecofriendly-porto-bay-hotel

Célébrée officiellement le 2 février, cette fête créée en 1920 rapporte qu’après de maigres prises, les pêcheurs bahianais se sont tournés vers les saints africains dans le but de réclamer une pêche plus abondante.

Le matin, la population se réunit sur la plage et danse au son des tambours et des chants africains avant de faire leurs offrandes à la mer. A cette date, des milliers de personnes y participent : riches et pauvres, blancs et noirs, brésiliens et étrangers. Cette fête donne lieu à de nombreux évènements culturels. 

Vanm-sac-iemanja-made-in-belgium-ecofriendly-dia-iemanja

#vanmofficial #ecofriendly #madeinbelgium #sustainablefashion #iemanjabag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

VAN M

Dress to Care

Close

Sign in

Close

Cart (0)

Cart is empty No products in the cart.

VAN M

Dress to Care



Currency
Language