Preloader
vanm-ecofriendly-made-in-belgium-brand-fashion-mode-design-ethical-responsable-bresil-sao-paulo-unsplash-marten-newhall

Répétition des tenues, une habitude à adopter !

Ne suivez pas la tendance des réseaux, mais créez la vôtre.

Cela peut sembler lunaire comme injonction, mais de plus en plus nécessaire à répéter. En effet, avec l’avènement des réseaux sociaux, un nouvel effet pervers lié aux habitudes vestimentaires chez certains a vu le jour.

Les réseaux sociaux ont provoqué pas mal de maux jusqu’à présent, et la peur de reporter une tenue en fait partie. Sur Instagram ou les autres réseaux sociaux en général, de nombreux usagers postent uniquement et souvent des photos où ceux-ci sont à leur avantage.

Nombreux sont les éléments qui contribuent à la photo parfaite : la plus belle tenue, le plus beau décor, la plus belle pose, la plus belle qualité et tout ce qui s’en suit.

Le look joue donc un rôle majeur dans la confection de la publication idéale. L’usager fera donc de son mieux pour obtenir une photo où il portera une belle tenue, et dans certains cas, une pièce inédite. Cela implique donc le fait d’avoir une réserve suffisamment importante de vêtements pour pouvoir atteindre ce but.

vanm-ecofriendly-made-in-belgium-brand-fashion-mode-design-ethical-responsable-bresil-sao-paulo-unsplash-robin-worrall

C’est dans ce contexte-là que de nombreuses marques de fast fashion à très bas prix ont pu faire évoluer leurs affaires. En effet, lorsque nous sommes dans une optique où l’on veut systématiquement apparaître dans de nouveaux vêtements, les enseignes de fast fashion chinoises représentent du pain béni. Avec très peu d’euros, il devient possible de se constituer un style qui sera idéal pour une publication Instagram.

Cependant, le prix bas allie mauvaise qualité et mauvaises conditions de production dans lesquelles ces vêtements, destinés à une vie digitale, sont fabriqués par des personnes qui sont très peu payées et surmenées. Tous ces éléments éthiques sont bafoués pour une simple apparition, et ce phénomène est accentué par l’industrie de l’influence qui est devenue omniprésente sur les réseaux sociaux en très peu de temps.

vanm-ecofriendly-made-in-belgium-brand-fashion-mode-design-ethical-responsable-bresil-sao-paulo-unsplash-steve-gale

Les réseaux sociaux et l’influence

L’ascension fulgurante des influenceurs sur les réseaux sociaux a coïncidé (par hasard ou pas) avec celle des nouveaux magasins en ligne de fast fashion. Les ventes de ces enseignes ont totalement explosé avec le temps et ne cessent de trouver de nouveaux adhérents et les influenceurs n’y sont pas pour rien.

Justement, les influenceurs, malgré leurs revenus parfois élevés, font souvent la promotion de ces pièces sans, bien évidemment, mentionner les conditions de production.

Ces personnes créent du contenu où ils montrent leurs achats et souvent, la quantité de vêtements achetés semble invraisemblable.

Chaque occasion est bonne pour faire découvrir les dernières trouvailles. De plus, les influenceuses ayant comme tâche la production de contenu au quotidien, une nouvelle tenue pour chaque post semble devenir une des règles à respecter à tout prix.

Et cela tombe à pic lorsque ces sites envoient gratuitement des vêtements, mais cela reste un investissement assez bas qui est donc très rentable pour l’influenceuse lorsqu’elle doit acheter les pièces elle-même.

En faisant la promotion de ces vêtements et en ne les portant que quelques fois, voire une fois. Il est devenu inconcevable pour certaines personnes de porter la même tenue plusieurs fois.

C’est donc ce contexte-là que les tendances éphémères sont de plus en plus nombreuses. Les vêtements ne sont plus portés aussi longtemps et autant qu’auparavant. Les gens se lassent très vite et se sentent inconsciemment obligés de mettre certaines pièces aux oubliettes, car celles-ci ne sont plus visibles sur les réseaux sociaux et surtout, sur les influenceuses.

Cela se répercute sur les habitudes de consommation des consommateurs qui ne vont plus tellement se diriger vers des vêtements de qualité, mais surtout vers les vêtements les moins chers.

vanm-ecofriendly-made-in-belgium-brand-fashion-mode-design-ethical-responsable-bresil-sao-paulo-unsplash-becca-mchaffie

Les événements importants

Un autre aspect où l’on peut réfléchir à la répétition des looks, se situe de la répétition des tenues lors d’occasions importantes.

Nous sommes d’accord, cela n’est pas aussi grave que le phénomène évoqué ci-dessus. Néanmoins, il est quand même intéressant de se pencher là-dessus. Nous sommes nombreux à acheter systématiquement de nouvelles tenues lorsque nous avons un événement qui approche : un mariage, un baptême, un anniversaire, les occasions ne manquent pas.

De ce fait, cela crée un amas de vêtements qui ne peuvent se porter que pour certains jours très spéciaux et que peu de personnes osent reporter dans d’autres circonstances. Et pour cause, on ne veut pas être revu dans ces vêtements-là, surtout que dans ce genre d’événements, des photos sont prises. C’est donc perçu comme étant assez gênant d’apparaître tout le temps dans les mêmes vêtements surtout pour une femme !

Un homme sera moins face à ce problème étant donné que sa tenue se constituera juste d’un costume qu’il pourra porter indéfiniment, car très peu de personnes feront la différence. Ainsi, les femmes subissent parfois une pression assez tacite qui les oblige à renouveler leurs tenues beaucoup plus fréquemment lors de moments importants.

Et dans ces cas-là, il s’agit plus souvent de vêtements qui ont coûté plus cher que ceux qu’on porte d’habitude et qui sont, également, d’une meilleure qualité. C’est donc dommage et regrettable de laisser ces vêtements aux oubliettes. Il faut se libérer de cette habitude, et au contraire, porter ces pièces autant de fois qu’on le souhaite étant donné qu’ils en valent clairement la peine.

vanm-ecofriendly-made-in-belgium-brand-fashion-mode-design-ethical-responsable-bresil-sao-paulo-unsplash-marc-a-sporys

Même si les vêtements qu’on choisit de porter peuvent être le reflet de notre personnalité, le nombre de fois où l’on décide de porter ces looks n’est, cependant, pas corrélé à notre personnalité.

La seule chose que cela peut démontrer, c’est que nous faisons des choix de vêtements intemporels, qui survivent au fils des années, des occasions, des photos et que nous n’en sommes pas peu fiers.

vanm-ecofriendly-made-in-belgium-brand-fashion-mode-design-ethical-responsable-bresil-sao-paulo-unsplash-becca-mchaffie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Close
Sign in
Close
Cart (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.



Currency
Language