Preloader
vanm-ecofriendly-made-in-belgium-fw21-1974-12 copie

Une production Van M

Une production plus lente pour une mode plus éthique

De nos jours, la production des vêtements est devenue de plus en plus rapide. En effet, certaines marques proposent de nouvelles pièces plusieurs fois par mois en faisant totalement abstraction des normes éthiques.

C’est ainsi que de nouvelles façon d’envisager la mode ont commencé à émerger.

vanm-made-in-belgium-ecofriendly-sustainable-fashion-circular-production-atelier-2

Le lean management, un coupable ?

Revenons à l’origine de ce qui a créé le mode de production de vêtements le plus répandu actuellement.

La grande coupable est la tactique du « lean management » qui s’est popularisée le siècle passé. Malheureusement, cette méthode de management a été poussée à son paroxysme. Le but est d’aller plus vite, de réduire les coûts de production et de produire en flux tendu. Cette technique s’est retrouvée dans toutes les industries et est devenu la norme qui s’est donc imposée grâce à tous les gains que cette méthode de gestion offre.

La production à flux tendu peut être facilement observable dans le secteur vestimentaire.

En effet, de nombreuses enseignes produisent des vêtements en très grande quantité avec des prévisions de ventes qui ne sont pas forcément fiables et qui aboutissent fatalement à du gaspillage.

Ainsi, dans les magasins traditionnels, il est possible de retrouver des vêtements de toutes sortes et des tailles différentes afin que tout le monde puisse être servi.

C’est une pratique qui est totalement ancrée auprès des consommateurs qui s’attendent à ressortir des magasins avec leurs pièces sans aucun délai d’attente mis à part le temps d’attente lié aux caisses.

vanm-made-in-belgium-ecofriendly-sustainable-fashion-circular-production-atelier-credit-unsplash-alejo-reinos

L’expérience shopping en magasin est marquée par la rapidité et les stocks grandissants. Aujourd’hui, il est possible, dans certains magasins de demander aux vendeurs s’il reste encore des pièces à l’arrière. Ainsi, l’expérience shopping en ligne, comme en physique suit le schéma suivant : on découvre l’article, on essaie ce dernier (s’il s’agit d’un magasin physique), on réfléchit et on passe à l’acte d’achat.

Ce schéma peut nécessiter que quelques instants entre la découverte de l’article et l’achat.

Cet acte d’achat si rapide est lié aux conditions de production qui produisent des stocks énormes permettant de répondre aux demandes futures des consommateurs. Et certaines enseignes vont encore plus loin étant donné que tout le processus de conception, de production et de commercialisation d’un produit peut prendre quelques semaines voire quelques jours seulement.

En effet, les nombreuses pièces sont produites en l’espace de quelques jours, sont directement mises en vente pour trouver des acheteurs en un temps record. Ceux-ci ont donc le temps de se lasser du vêtement encore plus vite étant donné que tout le processus est très court et donc ne laisse pas au consommateur le temps d’apprécier la pièce.

Ainsi, des alternatives voient le jour et appellent au ralentissement des cycles de productions.

De ce fait, l’expérience shopping, dans ce cas-là, découlera d’une réflexion mûre et réfléchie.

vanm-made-in-belgium-ecofriendly-sustainable-fashion-circular-production-atelier-credit-unsplash-becca-mchaffie

La production chez Van M

C’est dans cet effort là que s’inscrit Van M. En effet, la marque belge a une production plus éthique et plus respectueuse de l’environnement. La marque ne dispose pas d’un stock indéfini.

Ainsi, lorsqu’on commande une pièce, il faut attendre un délai de trois semaines avant de recevoir la création. Cela s’explique par le fait que toutes les pièces sont le fruit d’un savoir-faire main avec des couturières qui confectionnent les vêtements en faisant attention au moindre détail.

Chaque pièce est donc unique et n’est pas issue d’une production en grande quantité comme on a pu expliciter plus tôt. Ici, on ne prône pas la rapidité et l’immédiateté, mais plutôt le savoir-faire et les matières de qualité qui nécessitent donc plus de temps.

C’est aussi un processus plus humain étant donné que ce travail est fait par des couturières qui prennent savamment leur temps afin de coudre des vêtements qui dureront dans le temps. Le temps pris pour confectionner ces pièces est compensé par la durée de vie future de ces vêtements. Ainsi, une telle production permet de limiter le gaspillage, car chaque pièce compte et derrière chaque pièce se cache une personne.

De plus, chaque étape de la création à la confection du vêtement fait preuve d’un suivi totalement transparent où l’on peut tracer le parcours de celui-ci. Toutes les mains qui ont participé à la confection du vêtement sont reconnues et traçables.

Par conséquent, les mots d’ordre étant qualité et savoir-faire, il est donc contradictoire d’assurer des délais moindres, ce qui explique donc le temps d’attente entre la commande et l’acquisition physique de la pièce souhaitée.

vanm-made-in-belgium-ecofriendly-sustainable-fashion-circular-production-atelier-credit-unsplash-romanspiridonov

Un tel mode de production et une telle philosophie s’inscrivent totalement dans la slow fashion qui met en avant de nouvelles habitudes où mode peut rimer avec éthique.

Van M s’inscrit dans cette volonté de proposer des pièces uniques et durables qui font écho aux préoccupations environnementales.

vanm-made-in-belgium-ecofriendly-sustainable-collection-ss22-sereias-27 copie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Close
Sign in
Close
Cart (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.



Currency
Language